Chers amis fidèles des Rencontres Chorales de l’Olivier,

 Les incertitudes liées à la pandémie du COVID 19 ont contraint notre association à renoncer à tenir les Rencontres chorales de l’Olivier au mois d’août 2020. C’est à regret qu’il nous a fallu nous résoudre à cette décision, en étant déterminés à préparer l’édition 2021 de notre festival et, si la possibilité nous en est offerte, à vous proposer des rendez-vous dans l’intervalle.

Notre attachement aux Rencontres chorales de l’Olivier est d’autant plus grand que chaque année, depuis 20 ans, elles nous offrent le plaisir de nous retrouver à Coaraze, pour partager une expérience musicale.

Désormais, les Rencontres chorales de l’Olivier seront également une manière d’être fidèles à la mémoire de deux de nos adhérents les plus fidèles, disparus au premier semestre.

Ma mère, Manolita, disparue en mai 2020.

Elle avait été, à mes côtés, l’initiatrice de ce projet, et elle y avait pris depuis lors une part constamment active, aux côtés des bénévoles qui font vivre ce festival : elle m’aidait chaque année à organiser la programmation, l’accueil, et elle se réjouissait de participer aux stages, autour de ces sonorités de la méditerranée ancienne qui lui plaisaient tant.

Mon père, Edouard, disparu quelques mois plus tôt en février.

Sans s’investir autant que la mère, il participait volontiers, avec sa bienveillance coutumière, à nos activités mélodieuses, dans ce village qu’il avait choisi, jusqu’à ce que sa santé l’en empêche.

A ce jour, je n’ai pas connaissance d’autre disparition parmi les fidèles de notre festival, et j’espère que tous, ainsi que vos proches, aurez pu traverser cette période troublée sans chagrins.

Cela aura été, en revanche, entre le confinement et l’interdiction des rassemblement, une période éprouvante pour tous ceux, artistes, interprètes, techniciens, qui font vivre la culture au quotidien.

L’olivier, sous le patronage duquel se trouve notre festival, et qui incarne la méditerranée, est un arbre millénaire, qui oppose sa noblesse aux vicissitudes du temps.

En nous retrouvant tous ensemble, après l’hiver de cette saison triste et difficile, nous continuerons à faire vivre et à passer, tous ensemble, les danses et les chants anciens, en les mêlant de nos souvenirs et de notre amitié.

Avec toute l’équipe des Rencontres chorales de l’Olivier, je vous souhaite un bel été et vous adresse mes pensées les plus musicalement chaleureuses,

 

Georges Gaède
Président de l’association Le Cadran solaire de Coaraze

Share This